La falsification des médicaments vendus en ligne

Un médicament est une substance qui possède des propriétés curatives et préventives utilisées par des êtres humains ou des animaux afin de restaurer leurs fonctions physiologiques par une action immunologique ou métabolique.

Il peut comporter des effets secondaires s’il n’est pas compatible avec l’organisme du patient. Une bonne prescription est donc de mise pour éviter tout incident. Certains traitements peuvent être délivrés sur ordonnance, d’autres par contre peuvent l’être sans ordonnance.

Ceux sans ordonnance sont vendus en ligne par le biais d’internet. Cette vente est néanmoins faite par des pharmacies physiques qui s’étendent sur internet pour faciliter l’accès des produits à leur client (ils ne se déplacent plus, commandent et payent à la livraison). Toutes les pharmacies en ligne ne sont pas autorisées, alors une vérification est de mise avant tout achat.

Vente et achat de médicaments en ligne

La commercialisation, la promotion et la distribution des médicaments en ligne sont soumises à des lois émanant du code de la santé publique.

« La vente illégale de médicaments au grand public via internet est une menace majeure pour la santé, car les médicaments falsifiés peuvent être distribués au grand public. Les États membres peuvent imposer des conditions pour la délivrance des médicaments au public, dans les limites du traité sur le fonctionnement de l’Union européenne » affirment le Parlement Européen et le Conseil de l’Union Européenne.

Le directeur de l’ARS peut prononcer des sanctions à l’égard des pharmacies en ligne irrégulières. Il peut faire fermer le site pour une durée de 5 mois maximum, établir une amende administrative contre le pharmacien accompagnée d’une astreinte journalière. Les sites peuvent se voir fermer autant de fois que nécessaire jusqu’à ce que le pharmacien soit déclaré en règles.

La garantie de qualité et de sécurité des médicaments achetés en ligne est quasiment nulle. Beaucoup de traitements contrefaits existent sur le marché.

Les produits falsifiés sont frauduleusement étiquetés pour berner les utilisateurs sur leur origine et leur véritable constitution.

Environ 62% de faux de médicaments de basse qualité circulent sur internet selon l’EAASM (European Alliance for Access to Safe Medicines). Les produits priorisés par cette pratique sont les traitements dits de « confort » (contre les dysfonctions érectiles ou contre l’obésité).

La prudence concernant l’achat en ligne est de mise avant d’effectuer toutecommandesur internet. Le site doit être rattaché à une pharmacie physique et doit avoir une certification nationale dans le pays d’origine.

Certains sites utilisent les noms d’anciens magasins connus pour tromper les acheteurs, c’est pourquoi la liste des officines opérant dans le commerce électronique est disponible en ligne.

Le Parlement Européen et le Conseil de l’Union Européenne déclarent que « la falsification des médicaments est un problème mondial. La Commission et les États membres se doivent, ainsi de coopérer étroitement et de soutenir les travaux menés dans ce domaine au sein des instances internationales (Conseil de l’Europe, Europol et les Nations unies).

La Commission, en collaboration avec les États membres doit également coopérer avec les autorités compétentes des pays du tiers monde en vue de lutter efficacement contre la contrebande de médicaments au niveau mondial ».

Plus d’informations sur ce lien