Guide d’utilisation des banques en ligne

La banque en ligne est accessible partout et à tout moment grâce à un dispositif connecté à internet, notamment un Smartphone, une tablette et un ordinateur. On peut utiliser ces outils dans les transports, à la maison, au travail ou à l’étranger. Les différents services proposés par ces organismes sont généralement dédiés aux jeunes actifs. Les tarifs avantageux et la vision futuriste de la gestion du budget sont leurs principaux atouts. Mais comment fonctionnent ces établissements financiers en ligne ?

Des services simples et rapides

L’objectif principal de la banque en ligne est de faciliter l’accès à tous les services bancaires, notamment par le biais d’un ordinateur, d’un Smartphone ou d’une tablette. Ce concept permet d’alléger les tâches des clients en essayant de rendre le plus simple possible l’interface de gestion des comptes.

Le souscripteur se connecte au site de l’établissement financier et bénéficie automatiquement des services identiques à ceux qui sont proposés par une banque traditionnelle. Les actions sont menées dans un cadre ergonomique et ludique. Le déplacement d’un onglet à un autre est très facile, il suffit d’un simple clic.

Par ailleurs, de nombreuses opérations peuvent être effectuées. En effet, on peut imprimer un RIB, faire un virement, consulter son historique, transférer des fonds sur un produit d’épargne, contacter un conseiller par messagerie, par téléphone ou par webcam.

Le fonctionnement de ce type de banque permet de prévoir les besoins ponctuels et réguliers des clients. Compte tenu du fait que le site de services en ligne est l’unique lien entre le client et le compte, tous les détails sont parfaitement analysés. On assiste donc à l’extinction des interfaces de comptes lents.

Il est à souligner que les services proposés par ces établissements financiers sont des éléments très importants dans leur fonctionnement. Les experts affirment qu’il est important qu’ils mettent toutes les fonctions essentielles à la disposition de leurs clients si ceux-ci éprouvent le besoin d’en faire leur banque principale et veulent fermer leurs autres comptes.

Notons que les services en ligne sont complets, ils proposent un compte courant / compte joint, les moyens de paiement associés (carte bancaire, chéquier…), des livrets d’épargne et des assurances-vie.

Cependant, ils ne proposent pas tous le crédit immobilier et le crédit à la consommation. Les personnes qui ont besoin de ce service doivent recourir à un courtier, car c’est la personne la plus adaptée. Certaines banques sont dotées d’un simulateur qui permet de poser une question, en une seule action, à de nombreuses organisations en vue d’avoir une réponse rapide.

Une enquête menée a permis de savoir que la souscription à ces types d’organisme financier est de plus en plus fréquente. 97% des clients consultent leurs comptes en ligne et 67% se servent du site de leur banque pour faire un virement interne.

Notons aussi que 20% des souscripteurs passent la commande de leur chéquier en ligne, 19% téléchargent un extrait de compte ou prennent des informations concernant un produit bancaire ou financier. Pour finir, on compte environ 40% qui impriment des documents bancaires et font des virements externes.

Des prestations peu onéreuses

Les spécialistes estiment qu’une société peut faire des économies si elle change complètement ses services. Cette dématérialisation peut concerner le foncier, l’accueil des clients, l’entretien des locaux, les salaires des employés, la signalétique, le matériel informatique, la grande diversité et variété de factures. Selon eux, lorsque la société concernée est une banque, il lui est recommandé d’augmenter les frais par le nombre d’agences qui se trouvent sur le territoire. À noter que l’addition est importante.

Les banques en ligne ne nécessitent pas tous ces frais et mettent l’accent sur la qualité des interfaces et des services. Cette opération est avantageuse dans la mesure où elle génère moins de charges et beaucoup de liberté sur les prix mentionnés.

Les clients bénéficient de frais deux à trois fois plus bas que ceux qui sont appliqués dans les organismes classiques.

Un service client expérimenté à la disposition des clients

Le fonctionnement des banques 100% internet prend en compte l’efficacité des conseillers bancaires. Les personnes qui ont des projets et des demandes très particuliers bénéficient de l’assistance de conseillés expérimentés en ligne.

Lorsque le prix dédié à la gestion des équipes est peu élevé, l’expertise des conseillers et leur disponibilité immédiate apparaissent comme une grande valeur ajoutée. Compte tenu du fait que les clients ne peuvent se déplacer en agence pour entrer en contact avec leurs conseillers, les banques en ligne ont mis en place plusieurs moyens.

On peut citer entre autres :

– le contact téléphonique : le rôle des conseillers téléphoniques est de répondre aux préoccupations des clients au cours de la semaine, notamment du lundi au samedi. Ils ferment entre 20, 21 ou 22h.
– le tchat : ce service est disponible dans tous les établissements financiers en ligne. Les conseillers sont plus réactifs que dans le contact téléphonique
– le mail
– la visio conférence : certaines banques proposent souvent des rendez-vous via ce moyen
– les réseaux sociaux

Notons qu’une banque en ligne connue a créée dernièrement une plateforme dédiée aux sourds et aux malentendants.

Un système uniquement numérique

Le fonctionnement de ces établissements financiers repose uniquement sur internet. En effet, ils n’ont pas d’agences physiques, toutes les opérations sont effectuées via le web. Il est donc impossible pour le client de se rendre en agence pour discuter avec un conseiller.

Il est important de savoir qu’une banque en ligne propose de nombreux services consacrés à faire face à un éventuel manque. Les plages horaires de l’assistance-client sont très larges. On peut joindre les conseillers en ligne par mail, tchat, à travers les réseaux sociaux ou par téléphone.

Par ailleurs, le site web et les applications sont optimisés. Les concepteurs des sites ont tout mis en place afin de permettre au souscripteur d’assurer complètement la gestion de ses comptes sans avoir à demander de l’aide.

Enfin, il y a des solutions alternatives. L’envoi des chèques se fait par exemple par la poste, le propriétaire peut suivre le statut de son chèque par mobile. L’argent peut être récupéré gratuitement dans tous les distributeurs.