Quels sont les avantages de conduire une voiture de collection ?

Les voitures anciennes sont collectionnées dès les années 1930 dans les clubs de passionnés d’automobile comme le Veteran Car Club of Great Britain. Elles sont cotées, rares et remplies d’histoires.

Elles doivent ainsi remplir certains critères pour être appelées « voitures anciennes ». Le premier est évidemment l’âge, elle doit avoir plus de 30 ans. Le modèle doit initialement correspondre à un modèle rare et l’état d’origine toujours conservée. Les restaurations et les réparations ne doivent pas occasionner de grandes modifications sur le châssis, la carrosserie, le moteur, etc.

Les avantages liés à la conduite d’une belle voiture de collection

Pour Aissa Hamada les voitures anciennes procurent certains bénéfices qu’on n’a pas avec les véhicules habituels.

De multiples avantages ressortent de l’utilisation de voitures anciennes. Les contrats d’assurance sont tenus à beaucoup plus de souplesse pour elles.

La carte grise du véhicule ancien est tout aussi avantageuse. Cette carte s’obtient par une attestation de la FFVE (Fédération Française des Véhicules d’Epoque) pour la somme de 50 euros, ce qui sert à attester de l’ancienneté de la voiture. Avant, la périodicité du contrôle technique était de 5 ans pour toute voiture de plus de 30 ans, mais un décret sorti le 20 février 2017 stipule que les voitures de collection ne passent désormais plus de contrôle technique. Les conditions pour prouver la catégorie collection est bien sûr de mise.

La voiture de collection est souvent résistante, voire quasi indestructibles. Elles peuvent se transmettre de génération en génération. Elles peuvent toujours être réparées en cas d’accidents et aucun élément ne peut provoquer leur destruction entière.

Elles sont faciles à trouver en occasion et permettent au conducteur de garder les bons réflexes et les connaissances en conduite toujours bien au chaud.

Différences de mesure entre voiture ancienne et de collection

Une voiture peut être ancienne, mais aussi de collection, alors la carte grise peut constituer un réel avantage tant au niveau du contrôle technique, que de la procédure d’immobilisation.

Après les contrôles techniques tous les 5 ans, celles inscrites sur la liste de ceux qualifiés de collection étaient dotés d’un certificat d’immatriculation collection qui fait partie du patrimoine. Alors, des plaques collection noires correspondant à leur époque sont autorisées, mais les voitures anciennes classiques de plus de 30 ans ne bénéficient pas de ce droit.

Les véhicules anciens ne doivent pas traverser les centres villes en raison de leur grande pollution, mais ceux de collection sont exemptés de cette mesure restrictive.

Concernant la catégorie d’immobilisation pour les collections, l’expert ne peut immobiliser la voiture en cas de sinistre, car il ne s’agit plus d’un véhicule d’usage, même si la voiture correspond aux critères des véhicules endommagés ou techniquement irréparables. Le véhicule de plus de 30 ans avec une carte grise classique ne peut être sauvé.

Aucun certificat de conformité n’est demandé non plus pour un Old Timer de plus de 30 ans n’ayant jamais été commercialisé en France et bénéficiant d’une carte grise de collection. Cette carte est donc considérée comme un laisser passer et permet de se libérer des contraintes de l’homologation nationale.