Comment faire pour que la fosse septique fonctionne correctement ?

Pour qu’une fosse septique fonctionne bien, il faut s’en occuper régulièrement. Cet article parle des gestes d’entretien au quotidien que le propriétaire pourrait exécuter lui-même et de ceux dont il doit confier à des professionnels.

Les règles d’une bonne utilisation d’un dispositif d’assainissement

Outre le grand entretien comme le vidange de la fosse septique, le respect des conditions d’utilisation est aussi très important pour le bon fonctionnement d’un dispositif d’assainissement. Cela consiste à éviter de jeter des objets qui ne sont pas biodégradables ou qui se décomposent trop lentement dans les toilettes, notamment ceux en matières plastiques ou métaux ou encore certains types de papier ou de tissus. Ils peuvent obstruer ou endommager les filtres et canalisations. D’où l’utilité d’installer un filtre anti-peluche à la sortie du lave-linge.

D’un autre côté, il faut faire attention aux produits toxiques et chimiques. Ils pourraient tuer les bactéries responsables de la décomposition de matières organiques. Ces bactéries sont dans les boues qu’on trouve dans le fond de la cuve de la fosse septique lors de la vidange. Afin de prévenir les accidents, le mieux serait de les tenir loin des dispositifs d’évacuation. Les produits inflammables, les médicaments, les pesticides, l’eau de javel et autres produits d’entretien font partie de cette catégorie. Voilà pourquoi le choix des savons, détergents et lessives écologiques est très recommandé. Certaines mauvaises habitudes sont également à abandonner comme laisser le marc de café ou de thé, ainsi que les graisses animales ou végétales s’écouler dans l’évier.

Ensuite, des précautions doivent être prises pour préserver la structure. Par exemple, il ne faut pas planter sur la surface au-dessus d’une fosse enterrée, sauf du gazon. Cette zone ne peut être servie comme aire de stationnement de véhicules ou lieu d’implantation de lourdes infrastructures telle qu’un équipement de jeux, un mobilier de jardin, une piscine. Donc, le choix de l’emplacement a son importance pour une facile accessibilité lors de la vidange de la fosse septique. Une vérification régulière des alentours est également nécessaire. Les racines des arbres plantées à proximité pourraient occasionner des dégâts.

La vidange d’une fosse septique

D’abord, il y a la vidange du bac à graisse et le nettoyage des filtres et du dégraisseur. Cette opération se fait tous les six mois. Puis il y a également la vidange de la fosse septique à effectuer lorsque les boues atteignent cinquante pour cent du volume de la fosse. Si cette dernière est à la bonne taille par rapport au nombre d’utilisateurs, la fréquence de la vidange est à peu près tous les quatre ans. Cet intervalle est plus court s’il s’agit d’une micro-station d’épuration. Pour connaître la hauteur exacte des boues, il suffit de plonger une perche par le regard de la fosse. Et enfin, il faut procéder au curage des canalisations et à l’entretien des matériaux de filtrage. Pour le filtre planté, un désherbage régulier est indispensable. Par contre, l’entretien du filtre zéolithe ou compact doit être conforme aux recommandations du fabricant.

La législation oblige le recours aux services des professionnels pour la vidange de la fosse septique. Ce sont des entreprises agrées par la préfecture. Leur intervention est justifiée par un document récapitulatif des opérations réalisées qui servira d’attestation en cas de contrôle par le SPANC. Ce règlement est pris pour la préservation de l’environnement ainsi que pour la sécurité de l’utilisateur. En effet, il y a des précautions à prendre avant, pendant et après tout opération. Leur non-observation pourrait entraîner un dysfonctionnement de la fosse et ferrait courir de réels dangers aux personnes circulant aux alentours. Le coût annuel de l’entretien d’une fosse septique est compris entre 100 et 500 euros, en fonction de la taille et du type de filière utilisé. Cela pourrait être une activation des bactéries ou un changement des filtres. Un activateur de fosse septique coûte environ 20 euros par trimestre. Quant au prix d’une vidange, il varie entre 150 et 450 euros tous les quatre ans. Généralement, les coûts de l’entretien d’usage et de la vidange sont à la charge du locataire, tandis que les interventions exceptionnelles ainsi que les frais de curage sont supportés par le propriétaire.