Quand faire le nettoyage d’un véhicule sanitaire ?

Un nettoyage et une désinfection se font une fois par jour et après chaque transport de malade. L’hygiène des véhicules de santé est primordiale, ce sont des solutions idéales afin d’éviter une contamination d’un malade surtout s’il est immunodéprimé. Ils permettent d’éviter la propagation de germes susceptibles de provoquer des maladies.

Comment assurer l’hygiène de l’ambulance ?

Le nettoyage et la désinfection permettent d’assurer l’hygiène de l’ambulance. Ils minimisent le risque d’aggravation de l’état du patient ou de lui donner de nouvelles infections. Les mobiles sont désinfectés quotidiennement selon les normes internes. Ce sont des moyens qui permettent d’éviter les souillures et les germes dans le véhicule.

Ambulances Malaval à Collet-de-Dèze est une entreprise qui intervient depuis 2010 dans le domaine du transport de personnes malades. Elle possède un parc de véhicules de qualité, des taxis conventionnés de divers modèles. Elle met son expérience et son savoir-faire à disposition des personnes qui ont besoin de se faire transporter pour diverses raisons de santé.

Collet-de-Dèze (48) se trouve dans le département de la Lozère et la région de l’Occitanie. C’est un petit village d’une superficie de 26,5 km2. Elle enregistre une population de 796 habitants. C’est un lieu connu grâce au pont Roupt, le site antique du Coudoulous, les vieilles maisons du bourg et les châteaux des environs.

Comment effectuer le nettoyage et la désinfection des ambulances ?

Il est important d’assurer l’hygiène de l’ambulance, il faudra d’abord retirer tous les objets mobiles. Le sol, le plafond et les autres surfaces sont ensuite nettoyés avec des serpillières ou des chiffons non tissés imbibés d’une solution d’eau et de détergent.

Les surfaces métalliques doivent être rincées à l’eau et séchées immédiatement pour éviter la rouille. La désinfection est effectuée en tenant compte de la classification du point précédent. Toutes les surfaces de l’ambulance doivent être traitées y compris les sièges et les ceintures du conducteur et du copilote.

Une fois le nettoyage et la désinfection effectués, vous devez patienter environ 30 minutes avant de permettre aux personnes d’entrer dans le véhicule.

  • L’équipement médical

Vous devez traiter le matériel médical avec une solution d’eau et de désinfectant pendant environ cinq minutes, puis rincer avec un chiffon humide. Il faudra retirer dans un sac approprié tout appareil médical nécessitant une stérilisation pour faire le traitement dans un espace destiné exclusivement à la stérilisation.

Vous devez remplacer par des équipements fraîchement stérilisés ou neufs afin de laisser à l’ambulance les équipements nécessaires pour le service. L’utilisation de l’alcool à 70° est nécessaire pour le matériel médical considéré comme critique, tel que le stéthoscope.

  • Le brancard

Il faut enlever la toile et la ranger dans un sac approprié pour effectuer l’hygiène du brancard, probablement l’élément qui établit le plus grand contact avec le patient. La surface du brancard est lavée avec un détergent liquide y compris les mains courantes, les ceintures de sécurité et les pieds. C’est une solution qui doit être laissée agir pendant environ 5 minutes et rincée avec un chiffon humide au moins trois fois.

Pour la désinfection, utilisez une solution à base de chlore ou d’ammonium et laissez-la agir pendant 10 minutes. Le chiffon humide pour éviter la rouille est important si l’on utilise de l’hypochlorite de sodium. Enfin, des draps et des couvertures propres sont placés pour couvrir le prochain service.

  • Le mobilier

Les tiroirs, les lampes et les distributeurs de papier et de savon font également partie de l’ambulance et suivent donc également un protocole de nettoyage et de désinfection spécifique.

Les meubles sont nettoyés avec une solution détergente, rincés avec un chiffon humide et désinfectés avec de l’hypochlorite de sodium ou de l’alcool à 70° selon le niveau de risque infectieux. Les distributeurs de savon sont démontés pour un nettoyage plus approfondi et, si cela est jugé nécessaire, envoyés au centre de stérilisation. Le matériel jetable est collecté dans un sac approprié et remplacé par du matériel neuf.